5 Conseils pour un apéritif dînatoire qui fait rimer plaisir avec santé - Adeline Divay diététicienne nutritionniste Vitré Fougères
17014
post-template-default,single,single-post,postid-17014,single-format-standard,bridge-core-1.0.5,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.2,vc_responsive

5 Conseils pour un apéritif dînatoire qui fait rimer plaisir avec santé

Avec ses longues soirées ensoleillées, l’été est la saison des apéritifs en terrasse qui se transforment finalement en un repas complet ! Chips, cacahuètes enrobées et cocktails alcoolisés ; comment éviter les pièges de ce moment convivial sans perdre de plaisir ? Je vous livre quelques conseils dans cet article !

 

cocktail Bien choisir les boissons !

Qu’elles soient alcoolisées ou non, les boissons consommées à l’apéritif sont souvent des bombes d’énergie, et malheureusement sans grand intérêt nutritionnel ! Un verre de boisson alcoolisée (dose bar) apporte la même quantité d’alcool ce qui peut changer c’est la quantité de sucre apporté notamment dans les cocktails. Du côté des boissons sans alcool, que vous preniez un soda, un jus de fruit ou un smoothie, l’énergie apportée sera sensiblement la même. Mais, un jus de fruit pressé ou 100% pur jus ou un smoothie maison vous apportera beaucoup plus de vitamines et de minéraux. N’hésitez pas à proposer de vraies boissons désaltérantes pendant la soirée, car avec ou sans alcool, ces boissons ont tendance à déshydrater les cellules. Optez pour des eaux aromatisées (maison ou du commerce) sans sucre bien sûr ou pour des thés glacés maison qui seront bien moins sucrés que ceux du commerce. Vous pouvez varier les goûts selon vos envies ! Concernant les boissons alcoolisées, une consommation modérée est bien évidemment conseillée pour votre santé : 2 verres pour les femmes et 3 pour les hommes (dose bar bien évidemment).

 

assiette pleine Ne pas surestimer les quantités !

Verrines, toasts, cassolettes, cakes, biscuits, gâteaux, feuilletés… on a tendance à prévoir de grandes quantités ! Avec la succession de toutes ces mignardises, on mange plus lors d’un apéritif dînatoire que pendant un repas classique. L’astuce pour ne pas avoir à gaver ses invités pour qu’ils terminent ? Réfléchir son apéritif dînatoire comme un repas : apéritif, entrée, plat, fromage, dessert ! On prévoit 2 ou 3 amuse-bouches différents plus « apéritif », 1 à 2 verrines froides pour « l’entrée », 2 à 3 mignardises chaudes assimilées « au plat », 1 toast « fromage » et enfin 2 à 3 mini douceurs sucrées pour « le dessert ». Ce qui nous fait au final une dizaine de variétés. Mais attention, on en prévoit seulement 1 à 2 par personne en fonction de la taille, sinon ça ne sert à rien !

 

végétarien Incorporer des légumes !

Je vous vois déjà déprimer à l’idée de mettre un peu de verdure au menu ! Mais les légumes ça peut être fun ! Au delà des traditionnelles tomates cerises de toutes les couleurs, optez pour des bâtonnets de crudités ou des radis à tremper dans des sauces à base de fromage blanc : avec de la moutarde, un peu de miel et 4 épices,  citron-ciboulette, fromage de chèvre frais,… Laissez exprimer votre créativité culinaire ! Pensez également aux tapenades, houmous, guacamoles et autres « tartinades » aux légumes. En plus d’être délicieux, ils vous apporteront plein de bons nutriments. Mettez les légumes dans des verrines crus ou cuits, en morceaux ou en purées. N’oubliez pas de bien les assaisonner ! Et pourquoi ne pas proposer des crumbles de légumes en cassolettes individuelles ? Avec sa croûte au bon goût de parmesan ! Vous voyez, on en salive d’avance !

 

panier courses Choisir les produits !

Pour faire rimer apéritif et santé, l’un des secrets se cache dans vos courses ! On opte pour des produits peu voire pas transformés, biologiques ou issus d’une agriculture raisonnée, locaux et de saison ! Ne dites pas forcément adieux à tous vos chouchous de l’apéro mais essayez de faire des compromis et surtout choisissez bien vos produits. Pour les inconditionnels des cacahuètes ; d’accord mais on les choisit en coque : elles seront sans sel et le fait de devoir les décortiquer vous fera en manger moins ! Pour les aficionado du saucisson, achetez-le chez votre artisan charcutier et optez pour une version moins grasse. On en coupe des tranches très fines pour en profiter plus longtemps, et comme c’est souvent le nombre de tranches consommées qui compte, vous en mangerez moins en quantité sans avoir l’impression de vous priver. Pour les chips, qu’elles soient de pommes de terre ou de légumes, l’intérêt nutritionnel est très faible, on peut peut-être s’en passer ? Ou alors optez pour les versions pétales déshydratées ou des recettes de chips maison moins salées et moins grasses.

 

horloge Manquer de temps n’est pas une excuse !

Faire des verrines, des mignardises individuelles, des cassolettes, des brochettes, c’est très sympa mais c’est vrai que ça prend aussi beaucoup de temps ! On organise parfois ces petits apéritifs dînatoires à l’improviste et c’est souvent là qu’ils sont le moins équilibrés et peu nutritifs. Pour gagner du temps tout en mangeant sainement, pensez à ces quelques astuces :

  • Laisser les invités faire leurs toasts selon leurs envies : on prévoit des bols avec rillettes de sardine, tapenade d’olive et houmous (faits maison si vous avez le temps ou choisis soigneusement en rentrant du boulot) et on fait trancher 1 ou 2 baguettes chez le boulanger, ou on achète de grandes tranches de pain de mie (complet de préférence) que l’on coupe en 4
  • Faire un cake ou une pizza (avec quelques légumes bien évidemment) et les couper en petits morceaux
  • Les bâtonnets de légumes et les tomates cerises sont des options rapides et saines
  • Pour le côté sucré, la salade de fruit frais est une bonne option, et pour les gourmands, un peu de crème au chocolat (réalisation maison 15 min top chrono !)

 

La prochaine fois que vous organiserez un apéritif entre amis, pensez santé et qualité ! Mais n’oubliez pas le plus important, le partage et la convivialité ! Comme ça au moment de trinquer, vous saurez pourquoi vous dites « santé » !