Les Régime Restrictifs - Adeline Divay diététicienne nutritionniste Vitré Fougères
17247
post-template-default,single,single-post,postid-17247,single-format-standard,bridge-core-1.0.5,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.2,vc_responsive

Les Régime Restrictifs

Les premiers rayons du soleil arrivent et avec eux les derniers régimes à la mode avec pour objectif le bikini sur la plage ! On en trouve pour tous les goûts : hyperprotéinés, à base d’un seul aliment, sans matières grasses, sans glucides,… Mais, ces régimes tiennent-ils leurs promesses ?

 

liste Le principe de ces régimes

Les régimes proposés à l’approche de l’été sont basés sur le même principe : un déficit en calories. Que ce soit en réduisant drastiquement ses apports de manière générale (moins de 1 000 kcal/jour ; pour rappel, les besoins moyens pour un adulte sont de 2 000 kcal/jour), ou en supprimant une catégorie d’aliment (souvent les matières grasses) ou en ne mangeant qu’un seul aliment pendant plusieurs jours comme dans le régime « soupe aux choux » ; le but rechercher est le même : apporter moins de calories que ce dont le corps à besoin pour perdre du poids.

 

good Les avantages perçus

Ces régimes se font sur une période assez courte : de quelques jours à quelques mois. La motivation doit être importante mais la connaissance de la fin du régime aide à tenir « jusque là ». La perte de poids est rapide et importante, ce qui motive à poursuivre les efforts fournis.

 

attention Les risques

Selon un rapport de l’ANSES datant de novembre 2010, les sujets ayant suivi un régime amaigrissant reprennent leur poids initial voire au-delà dans 80% des cas. Et si la perte de poids correspond à une perte à la fois de muscle et de graisse, la reprise de poids quant à elle se fait majoritairement sous forme de graisse.
Ces régimes entraînent également une dégradation de la composition osseuse : ceux-ci deviennent plus fragile car moins dense. Les régimes hyperprotéinés fatiguent les reins et peuvent entraîner des complications chez les individus à risque. Avec les régimes pauvres en glucides, c’est le transit qui est impacté par un manque d’apport en fibres.
Les régimes amaigrissants n’ont pas que des conséquences physiques. Le sentiment d’échec provoqué lors de la reprise de poids a de lourdes conséquences psychologiques : perte de l’estime de soi pouvant aller jusqu’à la dépression.

 

hausse Pourquoi reprend-on du poids après ce type de régime ?

Ces régimes restrictifs provoque un « stress » de l’organisme qui n’aime pas la privation et la garde « en mémoire ». Il s’adapte à ces nouvelles contraintes en abaissant légèrement son métabolisme de base, c’est-à-dire l’énergie consommée pour les fonctions de base (respiration, digestion, fonctionnement des organes,…). Quand on remange « normalement » après le régime restrictif, la différence énergétique est importante d’où la reprise de poids. Cette reprise de poids sera d’autant plus importante que le régime est privatif et long. Plus les régimes s’enchaînent et plus l’organisme est réfractaire à la perte de masse grasse, c’est pourquoi il est aussi plus difficile de perdre le poids repris.
Toutes ces privations entraînent aussi beaucoup de frustrations. Chaque « craquage » est culpabilisant, on restreint le régime encore plus, donc on augmente encore la frustration. La fin du régime est alors souvent synonyme de libération. A ce moment là, on mange tout ce qui nous était interdit et souvent en grande quantité ! D’où le fameux effet yoyo.

 

regime Comment perdre du poids durablement ?

Une perte de poids durable passe par une modification de ses habitudes de vie sur le long terme. Il faut être prêt à changer ses habitudes pour une alimentation variée et équilibrée qui sera adaptée au mode de vie et au goût de chacun. Les principes sont simples mais la mise en place demande une implication sur le long terme et un changement durable tant sur le plan de l’alimentation que de l’activité physique et du sommeil. Notre corps est bien fait, il nous envoie des signaux de faim quand il manque d’énergie et la satiété apparaît dès qu’il a ce qui lui faut. Il nous suffit donc de les écouter pour être au plus prêt de nos besoins ! Et n’oubliez pas qu’il est plus simple de mettre en place des bonnes habitudes alimentaires pour maintenir son poids de forme, que de devoir tout changer pour perdre du poids !

 

S’il suffisait de claquer des doigts pour mincir, le monde entier serait au courant ! Ne vous laissez pas avoir par des promesses de perte de poids phénoménales. Seule une modification de vos habitudes de vie peut durablement vous faire atteindre votre poids de forme en bonne santé. Oubliez les diktats de notre société de la maigreur, et apprenez à vivre avec votre corps en lui apportant simplement ce dont il a besoin !