Manger plus sain au quotidien - Adeline Divay diététicienne nutritionniste Vitré Fougères
17525
post-template-default,single,single-post,postid-17525,single-format-standard,bridge-core-1.0.5,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.2,vc_responsive

Manger plus sain au quotidien

Comme détaillé dans mon article « Actualisation des recommandations du PNNS » ou sur le site MangerBouger.fr, de nouvelles recommandations de santé publique sont sorties en début d’année. Depuis quelques jours, vous avez dû voir ou lire les nouveaux slogans ! Mais pas toujours évident de les mettre en application. Voici quelques astuces pour le faire plus facilement !

 Commencer par améliorer un plat que vous aimez déjà !

Cette idée n’est pas de moi mais c’est le slogan phare de la campagne de sensibilisation du gouvernement. En matière de santé ce qu’il est important de retenir, c’est que chaque changement, aussi petit soit-il, aura des bénéfices pour vous ! 
La pizza est dans les incontournables de vos courses ? Ne la laissez pas tomber, mais privilégiez le fait maison à la version industrielle. Pour cela réalisez ou achetez votre pâte à pizza, garnissez là de coulis de tomates, de quelques champignons, de tomates fraîches en rondelles, de dés de jambon et de morceaux de votre fromage préféré ! Servi avec une salade verte, vous faites du bien à votre santé tout en vous faisant plaisir !
Les féculents sont indissociables de votre assiette ? Diminuez leur quantité et remplacez-en  une partie par des légumes frais, surgelés ou en conserve ! Quelques champignons dans du riz, des dés de poivrons et de tomates dans les pâtes, des haricots verts pour accompagner les frites et votre poulet du dimanche !
Le secret c’est d’apporter de petits changements afin de ne pas bouleverser vos habitudes !

Cette idée n’est pas de moi mais c’est le slogan far de la campagne de sensibilisation du gouvernement. En matière de santé ce qu’il est important de retenir, c’est que chaque changement, aussi petit soit-il, aura des bénéfices pour vous ! 
La pizza est dans les incontournables de vos courses ? Ne la laissez pas tomber, mais privilégier le fait maison à la version industrielle. Pour cela réalisez ou achetez votre pâte à pizza, garnissez là de coulis de tomates, de quelques champignons, de tomates fraîches en rondelles, de dés de jambon et de morceaux de votre fromage préféré ! Servi avec une salade verte, vous faites du bien à votre santé tout en vous faisant plaisir !
Les féculents sont indissociables de votre assiette ? Diminuez leur quantité et remplacez-en  une partie par des légumes frais, surgelés ou en conserve ! Quelques champignons dans du riz, des dés de poivrons et de tomates dans les pâtes, des haricots verts pour accompagner les frites et votre poulet du dimanche !
Le secret c’est d’apporter de petits changements afin de ne pas bouleverser vos habitudes !

 Commencer par passer aux féculents complets !

Assurément le changement qui vous demandera le moins d’efforts ! Remplacer votre baguette du petit déjeuner par quelques tranches de pain complet ou de seigle, beaucoup plus intéressant au niveau nutritionnel : richesse en fibres et apport en protéines végétales pour une meilleure satiété, augmentation des apports en vitamines et minéraux pour éviter les carences. Si vous suivez ce principe tout au long de la journée, votre santé en sera améliorée ! Alors pâtes, riz, pain, remplacez les versions traditionnelles par des produits complets !

Commencer par manger les légumes différemment

Vous n’aimez pas les légumes ? C’est surement que vous n’avez pas encore trouvé la recette qui vous fera les apprécier ! La cuisson à l’eau ou à la vapeur, même si elles sont recommandées pour notre santé, manquent parfois de gourmandise pour ceux qui apprécient peu les légumes… Avant de vous forcer à manger une pleine assiette de bouquets de chou fleur, commencez par en intégrer par petites touches dans vos plats habituels. Choisissez des recettes plus gourmandes comme des gratins, des tartes ou des crumbles de légumes ! Avec un peu de béchamel et de fromage, leur goût sera atténué et le plat plus gourmand. Misez sur les galettes de légumes (recette ici) ou même les gaufres de légumes (recette ici) pour faire manger des légumes aux plus réticents. N’oubliez pas que les enfants ont besoin de goûter de nombreuses fois un nouvel aliment pour apprendre à l’apprécier ! Et pour les grands enfants récalcitrants on applique le même principe. Alors variez les préparations et ne baissez pas les bras pour que les légumes fassent partie de la famille !

 Commencer par manger des légumes secs un peu plus souvent

Les légumes secs sont aujourd’hui délaissés par de nombreuses familles car ils ont mauvaise réputation. Qui n’a pas en tête le plat de lentilles trop cuites et farineuses de la cantine ? On ne sait plus les cuisiner et quand on veut s’y essayer on ne sait pas quoi faire avec… Quel dommage ! Avec leur richesse en fibres, en minéraux et leur bon apport en protéines végétales, les légumes secs peuvent à la fois accompagner une viande ou bien la remplacer ! Leur goût variés permettent de nombreuses associations. Laissez-vous guider par des plats traditionnels comme le chili, à base de haricots rouges, ou le couscous, avec des pois chiches, à réaliser dans leur version traditionnelle ou végétarienne. Vous trouverez sur mon site des recettes de falafel, à base de pois chiches, et d’une soupe de pois cassés.

Pour améliorer sa santé, chaque petit geste compte ! Alors commencer par apporter un peu plus de vert dans vos assiettes ! Inspirez-vous des recettes de mon blog ou que vous pouvez trouver sur mangerbouger.fr. Leur outil « La Fabrique à Menus » permet de faciliter les choses en proposant des menus basés sur ces recommandations. Lancez-vous ! Vous risquez d’améliorer votre santé !